Accueil

LUMIS Services s'illustre sur le blog Croquefeuille !

Merci à Céline Lieffroy du blog Croquefeuille et Lexiris de m'avoir sollicité pour me brosser le portrait de sa plume

LUMIS Services s'illustre sur le blog Croquefeuille !

Merci à Céline Lieffroy du blog Croquefeuille - le blog des télésecrétaires - et Lexiris de m'avoir sollicité pour me brosser le portrait de sa plume.


C'est l'occasion de revenir avec beaucoup d'humilité sur mon parcours et de remercier toutes les personnes qui m'ont permis d'en être là aujourd'hui. Je pense également aux structures qui m'ont apporté les compétences pour construire ce parcours et dans lesquelles je m'engage en juste retour des choses.

"Installée à Tours, Ludovic a créé LUMIS Services en 2018 pour aider les entrepreneur.es dans la gestion et l’organisation administrative de leur activité.

Il propose de l’assistance administrative externalisée, ainsi que :

  • de la formation aux process administratifs et aux usages du numérique, notamment collaboratifs, pour les indépendant.es
  • du coaching administratif pour que les personnes trouvent leurs propres solutions pour lutter contre leur phobie administrative.

Sa clientèle est composée d’indépendant.es et de TPE de tous les secteurs, jusqu’à une dizaine de salarié.es.

« La passion que j’ai du métier et la conviction que c’est un métier d’avenir qui se transforme m’amènent à penser que c’est à nous de le faire évoluer. »

 

De la photographie à l’hôtellerie, en passant par Bali !

Ludovic avait déjà cumulé plus de 15 ans d’expérience professionnelle «  polyvalente, internationale et multiculturelle » avant de lancer LUMIS Services.

En 2001, après son baccalauréat, il s’oriente vers la photographie et décroche un stage qui devient son premier job. Une aventure qui va durer trois ans. Il est technicien et s’occupe de la réparation des appareils photo.

Le virage du numérique passant par-là, les propriétaires cherchent un repreneur et pensent à Ludovic. À ce moment-là, il a seulement 20 ans et ne connait rien à la gestion d’entreprise, même si c’est déjà lui qui gérait la boutique.

 

Mais l’envie d’ailleurs se faisait sentir.

Ludovic décide de partir à l’étranger pour y découvrir de nouvelles cultures et d’autres manières de vivre. Il va d’abord au Népal, puis en Inde. S’il a initialement prévu de partir entre 8 et 9 mois, il reste finalement 7 ans à l’étranger.

Il y vit des expériences totalement inédites et découvre de nouvelles approches, dont celle du bien-être par le biais du reiki (art énergétique d’origine japonaise alliant techniques de méditation et de relaxation), du yoga et de l’ayurveda. En parallèle, il noue des relations avec des médecin.es et des chercheur.es sur place, et accompagne également la création d’une entreprise au Népal en se concentrant sur la partie administrative et organisationnelle.

En 2010, Ludovic rentre en France, riche de ses quelques années d’apprentissage à l’étranger.

« Cela m’a permis de me comprendre, et de mieux me positionner parce que je me connaissais mieux. J’avais donné du sens à plein de choses . »

 

La quête d’une vie sociale plus stable

Dès lors, ses objectifs de vie à long terme prennent forme : la recherche d’une vie plus stable et d’une richesse sociale, intellectuelle et culturelle se dessine dans son esprit.

Afin de parvenir à cette stabilité espérée, Ludovic opère un nouveau tournant professionnel dans l’hôtellerie de luxe qui l’amène à bouger en Bretagne, au nord du Lyonnais, puis à Tours.

La vie sociale n’est pas au beau fixe, mais il est satisfait d’avoir un job saisonnier et le logement qui va avec.
Toutefois, l’écart est grand entre la vie en Inde et l’univers du luxe et des paillettes…

Reste que Ludovic compte bien s’adapter, et montre qu’il a toutes les capacités de rebondir.
D’abord réceptionniste, il devient responsable d’hébergement et renoue avec ses affinités administratives.
Cette période est pour lui une « véritable école de rigueur ».

Après quelques années en hôtellerie et un séjour à Bali, Ludovic procède à un bilan de compétences et entame une formation d’assistant de direction bilingue anglais-français à Tours, au centre de formation Eurinfac.

Désormais, la voie administrative ne le quitte plus !

 

Carrière administrative. De la fonction publique à Lumis Services

Un stage, un premier emploi, puis un deuxième lui permettent d’avoir une idée plus claire du métier d’assistant de direction.

Chemin faisant, en 2013, Ludovic entre dans la fonction publique. Il exerce en tant que chargé de projet à la Direction des Relations internationales de l’Université François Rabelais de Tours.

Ce poste, il le décrit comme « le job le plus cool ». Il accueille les chercheurs et chercheuses étranger.es, leur trouve un logement, inscrit leurs enfants à l’école, organise des événements…

À un moment, Ludovic ne se retrouve plus dans son métier. Il se voit confronté à un manque de reconnaissance et entretient des rapports avec sa hiérarchie dans lesquels il ne se reconnait pas.

« Dans une démarche d’amélioration des processus de qualité, on te fait comprendre qu’il ne faut pas trop en faire… »

Cet état d’esprit ne lui convient pas. Ludovic décide de se concentrer sur son propre projet, puisqu’il a monté sa micro-entreprise, en parallèle de son poste, deux ans auparavant, en 2016.

Il finit par quitter la fonction publique, se laisse 6 mois pour dessiner son projet d’avenir et clôture sa micro-entreprise pour créer LUMIS Services sous forme de société.

Sa vision : « Faire en sorte que les entrepreneures puissent développer leur activité sans sacrifier leur vie sociale et familiale. »

 

Son engagement pour les métiers de l’assistance et du secrétariat

Ludovic a créé son entreprise avec la conviction que l’accompagnement était dans son ADN.
Aussi, entreprend-il une formation de coach professionnel auprès de l’HEC (Haute École de Coaching) pour se former à l’accompagnement en stratégie et prise de décision.
Son approche a pour finalité « l’autonomie de la personne afin de lutter contre la phobie administrative, se libérer de la paperasse et se concentrer au maximum sur son activité principale ».

Par ailleurs, il constate que les dirigeant.es rencontrent des difficultés à former leurs assistant.es aux outils numériques. Ce sont ses propres client.es qui lui soufflent l’idée d’apporter son aide à ce sujet, parce qu’elleux-mêmes, soit n’y comprennent pas grand-chose, soit n’ont pas le temps.
Aussi se forme-t-il comme community manager auprès du CEFIM (l’École du web et des réseaux).

Il s’engage auprès de la FFMAS (Fédération française des métiers de l’assistanat et du secrétariat) qu’il a découverte lors de sa formation comme assistant de direction.

Il devient juré et membre du conseil, puis co-pilote de la commission ESI (Entrepreneuriat et Secrétariat indépendant).

Ludovic reçoit régulièrement des stagiaires en formation continue ou en reconversion, et les accompagne dans leur parcours.
Cet été, il a embauché Élise, une alternante en licence pro marketing digitale qui s’occupe de sa communication et de la gestion de ses réseaux sociaux. Du haut de ses 20 ans, elle a déjà créé sa propre marque et fédéré une communauté.

 

Que change la crise pour les secrétaires indépendant.es ?

Ludovic a envie de continuer « grâce à son positionnement particulier et sa casquette de coach ». Selon lui, les opportunités en tant que secrétaires et assistant.es indépendant.es sont réelles, et les besoins tous différents. Les entreprises – surtout en ce moment – veulent limiter les frais et font plus facilement appel à des freelances.
Il part du postulat qu’il n’y a jamais de bon ou de mauvais moment pour démarrer son activité, « le tout est de se bouger, rien ne sort du chapeau ! »

Il conclut :

« La meilleure démarche consiste à construire son réseau. C’est du relationnel et de l’affect. Il est essentiel de créer des partenariats, de faire le lien avec le numérique. Par le biais du bouche-à-oreille, les client.es arrivent . »

 

Paru sur le blog Croquefeuille - Croquefeuille - Ludovic Michel la passion d'un métier d'avenir - article par Céline Lieffroy

Fédération Française de l'Assistanat et du Secrétariat : https://www.ffmas.com/

Coach Administratif® et Coaching Administratif® sont des marques déposées et protégées. Elles sont la propriété exclusive de la société LUMIS Services.